Un français à Palma de Mallorca

Vous êtes à Majorque depuis un certain temps. Quels sont les atouts de l’île par rapport à la péninsule sur un plan touristique et sur un plan immobilier ?

Son climat tempéré, sa situation géographique à proximité des plus grandes villes européennes, le coté sécuritaire, ses infrastructures avec notamment son aéroport et ses écoles internationales, ses hôpitaux et réseau de communications font de l’île l’endroit idéal pour passer des vacances ou pour y résider.
Tous ces atouts contribuent à créer un climat social favorable et consolidé.
L’archipel est une destination touristique avant-gardiste, berceau d’entreprises touristiques bénéficiant d’un rayonnement international, de chaînes hôtelières, de lignes aériennes, de tour-opérateurs, de catering…Des entreprises telles que Sol Meliá, Iberostar, Barceló ou Riu sont de parfaites illustrations de la méthode de travail qui règne aux Baléares.
Majorque est aujourd´hui une île cosmopolite où touristes et propriétaires peuvent choisir parmi une ample gamme de logement dont plus de 20 hôtels 5 étoiles, 23 Golf courses ainsi que plusieurs ports de plaisance. L’offre gastronomique est variée et compte plusieurs restaurants étoilés Michelin ainsi qu’une cinquantaine de Bodegas de vins exportant internationalement.
La qualité et expérience de l’offre touristique locale, son excellent niveau de vie, son caractère cosmopolite, ses coutumes profondément enracinées, sa beauté singulière et la variété de ses paysages contribuent à en faire l’une des régions bénéficiant de la qualité de vie la plus élevée. Diffèrent articles internationaux reflètent cela et notamment l’article publié par The Times en Mars 2015 élisant Palma comme la meilleure Ville pour vivre au monde.

Qu’est-ce qui vous a amené ici?
Mes premiers pas sur l’ile datent de 1993, en 1995 j’ai entamé le développement de mon activité professionnelle tout d’abord en parallèle avec mes activités en France puis en 1998 je m’y suis installé à plein temps. Je suis tombé amoureux de l’ile…
Mon parcours professionnel m’a permis de connaitre l’après crise des années 90, le boum immobilier avec l’entrée dans l’Euro, la régulation due au crash financier et maintenant la reprise économique.
Une expérience enrichissante qui a renforcé mes attaches avec cette île si hospitalière.

Comment notez-vous la reprise économique?
La reprise économique sur Majorque se reflète dans toutes les analyses officielles.
Près de 13 millions de touristes, croissance du PIB de 3.5 %, baisse du chômage…
Dans mon quotidien, l’ambiance est plutôt optimiste justifiée par les résultats économiques et les prévisions d´investissement dans le domaine de l’immobilier.
Une hausse significative des opérations d’achat-vente, une constante augmentation des demandes en résidentiel et en investissement des étrangers et différents facteurs géopolitiques ont réanimé le marché.
C’est cette clientèle qui a montré le plus d’intérêt dans l’achat de biens immobiliers.
Plus de 3 000 transactions de propriétés acquises para une clientèle étrangère en 2015 pour une valeur totale de 1 000 millions d’euros. Ce chiffre est supérieur à celui de 2014 qui avait atteint 976 millions.
Le mois de novembre 2015 a connu une hausse de 18.4 % des opérations d’achat vente, la plus importante d’Espagne, avec un taux de transmission par nombre d’habitant de 105 pour 100 000 la situant en deuxième position des communautés autonomes.

Un investisseur doit-il plus regarder la capitale, les plages ou le centre de l’île?
Emplacement, Emplacement….
A Majorque l’on trouve cinq des dix villes les plus chères d’Espagne.
Calvia, Andratx, Alcudia, Soller et Santany avec des prix allant de 2 000 € à 2 600 € en moyenne le m2. Les emplacements les plus cotés peuvent atteindre de 5 000 €/m2 a plus de 7 000 €/m2. Dans le Centre Historique de Palma les propriétés peuvent attendre plus de 7 000 €/m2.
L´emplacement est très important; en exemple, plusieurs études ont démontré qu’une première ligne se situe à 53 % au-dessus du prix moyen.
Majorque est une belle île à l’environnement privilégié. Le gouvernement des Baléares veille à la préserver, en protégeant le littoral de toute urbanisation massive, en classant historique le centre de Palma et en exigeant une superficie minimale pour pouvoir construire en zone rurale.
Ces politiques de restrictions ont permis de protéger la beauté du paysage ainsi que la valeur des propriétés immobilières. En conséquence les prix des biens immobiliers n’ont pas connu de baisse significative.
Les recherches actuelles en termes d’investissement se concentrent sur les zones les plus sollicitées et sur des produits offrant une forte valeur ajoutée sur un marché avec peu de concurrence en actifs immobiliers similaires.
Le centre ancien de Palma, ses alentours et le sud-ouest de l’île sont les zones les plus recherchées. Calvia, Port d’Andratx, Bendinat, Portals constituent des options sûres du fait de leur proximité avec la capitale et de la possibilité d’obtenir un rendement locatif élevé sur les périodes saisonnières.
Les restrictions urbanistiques et la baisse des nouvelles constructions contribuent à que l’investissement en petites promotions ou en réhabilitation d’immeubles en moyen – haut de gamme, rencontre une très bonne acceptation et assure une revalidation de l’actif.
Propriétés vue mer situées sur zone sud-ouest, immeuble à réhabiliter centre ancien Palma…
L’ile, en termes d’investissement immobilier est classée parmi les dix meilleurs emplacements au monde.

Qui sont vos clients?
Depuis 1995 j’ai travaillé sur une base de clientèle locale, pouvant être résidents Nationaux ou Majorquin ainsi que différents résidents étrangers.
Les citoyens allemands, britanniques et scandinaves représentent une forte demande en propriétés de qualité situées en zone Premium.
Ces dernières années mon activité professionnelles est en majorité dirigée à une clientèle Francophone et notamment Française.
D’une part du fait de l’augmentation de la demande émanant de mes compatriotes et d’autre part grâce à un développement professionnel concentré sur l’amélioration des services et des valeurs ajoutées.
En exemple, le lancement d’une nouvelle entité « Clé en Main Majorque», regroupement de professionnels Francophones disposant d’une approche multiculturelle et maîtrisant les spécificités propres au marché local qui va permettre à ma clientèle Francophone en fonction de sa demande et de ses besoins, d´accéder à un éventail de ressources professionnelles fournit par un réseau de prestataires dont d’avocat, agent immobilier, notaire, fiscaliste, comptables, assureur, banquier, architecte, entreprise de travaux, concierge…dans leur langue native.

Qu’est-ce qui est le plus difficile à trouver?
Du fait de la fracturation du marché, des normatives restrictives en développement, d’un profil de demande similaire, les produits commencent à être rares sur les emplacements les plus sollicités.
Centaines zones énumérés antérieurement concentrent la grande majorité de la demande.
Cette demande à budget varié, réunit en règle générale les mêmes caractéristiques: espace extérieur privé, soleil, luminosité, vue, zone…
Les attiques (dernier étage) avec terrasse, lumineux, ensoleillés, dans le centre ancien de Palma, ainsi que les terrains constructible sur zone sud-ouest se font de plus en plus rares et par la loi du marché connaissent une augmentation de leur prix de vente.
Les produits de charme, avec caractère ancien typique Majorquin ainsi que les immeubles situés en centre historique de la Capitale rencontrent une forte demande pour ouverture d’Hôtel Boutique, réhabilitation en appartements et sont soumis à la limitation géographique naturelle.

2016-03-11T18:09:22+00:00 Sin categoría|